Carsten Niemeyer: L’usage accru des technologies et de la numérisation à la grandeur de nos hôpitaux changera la finalité des hôpitaux

Gestionnaire de projet principal, Allemagne

photo of Niemeyer-Carsten

Quelles grandes tendances dans le secteur de la santé en Allemagne constituent actuellement des défis?

Le vieillissement de notre population entraînera un changement marqué dans le réseau de la santé en Allemagne. De 2020 à 2035, la génération de l’après-guerre partira à la retraite, ce qui se traduira par une augmentation très nette du nombre de patients et des besoins en soins infirmiers pour les personnes âgées. Pendant ce temps, le nombre de personnes en âge de travailler pour financer les coûts de santé croissants du pays diminuera.

Le nombre de travailleurs qualifiés baissera également durant cette période, et le manque de médecins et de personnel infirmier entraînera une hausse des salaires. Ces contraintes imposeront aux hôpitaux d’accroître encore davantage l’efficience du déploiement de leurs employés.

L’efficience des processus des hôpitaux doit être rehaussée par un recours accru à la numérisation, à l’automatisation et à la mise en réseau des processus de traitement et de prestation de soins. Les hôpitaux doivent être conçus dès maintenant pour répondre à ces exigences futures afin qu’ils puissent continuer de fournir à leurs patients des soins individuels et basés sur les besoins.

Quels sont les principaux facteurs de changement dans la prestation de soins de santé?

L’usage accru des technologies et de la numérisation à la grandeur de nos hôpitaux changera les processus et, du coup, la finalité des hôpitaux, ainsi que les descriptions de poste pour les travailleurs de la santé et la relation patient-médecin.

Les avancées en technologie médicale continuent de réduire le nombre d’interventions effractives, grâce à l’utilisation de la robotique et à la miniaturisation des appareils pour éviter les interventions majeures. Ces procédures sont soutenues par des méthodes d’imagerie sans cesse améliorées, dont l’évaluation à l’aide d’algorithmes et de l’intelligence artificielle ne fait que commencer.

Les procédés logistiques touchant aux biens de consommation et aux technologies médicales seront de plus en plus contrôlés par l’Internet des objets (IdO) afin d’en optimiser l’utilisation et de mieux arrimer aux demandes l’acquisition, l’entreposage et la distribution des biens de consommation.

Grâce aux technologies portables, il sera possible de surveiller la santé des patients même après qu’ils aient quitté la clinique. Des données transmises par des appareils « intelligents » et des appareils médicaux connectés (AMC) permettront aux médecins de traiter les patients à distance.

Les interactions humains-machines augmenteront à un rythme croissant et seront de plus en plus variées, entre les médecins, autres membres du personnel et les machines, et aussi entre les patients et les machines.

Tous ces changements auront une incidence considérable sur les habitudes de travail dans l’espace et le temps et, donc, sur les infrastructures techniques de l’hôpital. Nous avons donc pour tâche d’élaborer des approches de conception pour les hôpitaux qui appuieront et faciliteront ces changements.

klinikum-offenbach-acute-general-germany-exterior

Klinikum Offenbach

Quel aspect de votre rôle dans le secteur de la santé trouvez-vous le plus valorisant?

Je suis très fier de pouvoir contribuer à améliorer la qualité et l’efficience des soins de santé futurs. Outre les aspects sociaux, j’aime travailler à des projets complexes sur le plan technique et organisationnel, et les grandes cliniques s’inscrivent généralement dans cette catégorie.

Si vous étiez un article d’équipement médical, de quel article s’agirait-il?

J’aimerais être un bon vieux stéthoscope, parce que, pour moi, il symbolise le rapport humain entre le médecin et le patient, un aspect que n’offre pas un appareil d’imagerie par résonance magnétique (IRM).

Si vous aviez un pouvoir surhumain, quel serait ce pouvoir? 

J’adorerais avoir le pouvoir du « Flash ». Il peut se déplacer à la vitesse de la lumière, ce qui lui permet d’économiser un temps presque illimité comparativement aux gens normaux. Ça me permettrait de creuser en profondeur toutes sortes de sujets.

Quel emploi choisiriez-vous d’occuper dans un hôpital?

J’aimerais être gestionnaire de salle d’opération, parce que j’ai toujours été impressionné par la manière dont ils gèrent les patients et le personnel étant donné les contraintes de temps et de coûts auxquelles ils sont confrontés.

À propos de Carsten

Fort de 15 années d’expérience comme architecte en planification, préparation d’appels d’offres et gestion de chantier, Carsten est un directeur de division œuvrant en gestion de projets. Il a dirigé une vaste gamme de projets dans le secteur de la santé, dont des hôpitaux universitaires à Cologne, Düsseldorf et Aix-la-Chapelle. Ses équipes voient à la production des technologies structurales et services techniques et énergétiques pour différents établissements comme des laboratoires, cliniques, infrastructures techniques et de transports, ainsi que des projets de rénovation.

Contacter Nos Experts
2018-12-04T05:49:14+00:00